La colère

jeune garçon et tigre en colère

La colère est associée à l’élément bois et au Foie.

la colère exprimée

  La colère est liée à l’énergie du bois, et donc à l’organe du Foie. C’est une énergie montante, puissante et explosive. Pensez à la puissance qu’il faut à la graine pour germer et devenir un arbre ! La colère désigne donc en MTC une énergie de mise en mouvement et de créativité.

Cette énergie va devenir pathologique lorsque la colère est exprimée de façon excessive, prolongée, ou répétée, ou à l’inverse si elle est réprimée. Les non-dits sont source de déséquilibre du foie.

La colère au sens large englobe de nombreuses émotions telles que l’irritabilité, l’agressivité, l’impatience, la rancœur, l’énervement, l’amertume, la haine, le ressentiment, la rage…

Elle provoque une montée du qi, qui se manifeste par un visage rouge. On appelle en MTC cette montée d’énergie « Le feu du foie ». Cela peut parfois générer des maux de tête.

La colère réprimée

A l’inverse, une colère réprimée ou une frustration engendrent un autre type de déséquilibre, « la stagnation du qi du foie ».

L’on trouvera alors des symptômes de frustration, d’irritabilité, d’anxiété, de plénitude dans la poitrine, de troubles menstruels et d’indigestion. Avec le temps, ces symptômes se transforment alors en syndrome prémenstruel, en dépression, en fatigue chronique voir dans certains cas en hépatite.

La colère ou la frustration peuvent donc entraîner un déséquilibre du foie et inversement, un déséquilibre du foie peut produire des symptômes de colère ou de frustration.

Pathologies

Le foie gère l’énergie et assure sa répartition harmonieuse dans l’organisme. Selon le cycle de contrôle (ou d’attaque), si l’élément bois est déséquilibré, il peut attaquer l’élément terre. Cela affectera les fonctions de la rate et de l’estomac. Avec le temps, si ce déséquilibre se poursuit, il peut se répercuter sur l’élément eau et créer une faiblesse des reins. Et ainsi de suite…

La colère refoulée génère quant à elle une stagnation ou un vide de l’énergie du foie s’accompagnant plutôt de troubles digestifs (ballonnements, constipation, gaz…), de variations d’humeur, de fatigue voire de dépression. Elle peut également générer des troubles menstruels chez les femmes.

Le Qi du Foie monte et le Qi du Poumon descend. S’ils sont tous deux en harmonie, le Qi circule librement et sans heurt. Toutefois, il arrive que le Qi du Foie ne monte pas et ne se diffuse pas ; nous avons là une des principales causes de la stagnation du Qi.

Cette dernière peut se manifester dans diverses parties du corps, comme les hypocondres, l’épigastre, l’abdomen, l’utérus, la gorge et la tête. Elle peut affecter le Poumon, altérant la fonction de descente du Qi du Poumon, (ce qui se traduit par une sensation de distension dans la poitrine, de la dépression, de la toux et de l’essoufflement.

La montée du Qi du Foie peut aussi devenir « rebelle » (montée du Yang du Foie), atteindre la tête et provoquer des céphalées et de l’irritabilité ; elle peut aussi perturber la descente du Qi du Poumon et engendrer de la toux, de l’essoufflement, et des céphalées. Le Feu du Foie peut avoir les mêmes effets, auxquels il faut ajouter une rougeur des yeux.

Toutes les situations pathologiques décrites ci-dessus peuvent se retrouver dans la théorie des Cinq Éléments sous les termes « Le Foie outrage le Poumon ».

La descente du Qi du Poumon fait descendre le Qi et les liquides au Rein et à la Vessie. Si le Qi du Poumon n’arrive pas à descendre, il va stagner dans la poitrine et provoquer de la toux et de l’asthme.

Le Foie est également associé à l’organe des yeux. Tout déséquilibre du foie peut donc engendrer des troubles de la vue. Il est aussi associé aux muscles et aux tendons. Un foie en déséquilibre peut donc affecter muscules et tendons.

Traitement

En cas de déséquilibre du foie, la médecine chinoise pourra traiter l’organe avec un régime alimentaire approprié, des plantes et de l’acupuncture. Mais si le patient vit dans une situation propre à déclencher régulièrement la colère, et qui le laisse en permanence en colère – que cette colère soit consciente ou non, exprimée ou non – le foie continuera à être mis à mal.

Dans ce cas, l’aide extérieure de la médecine pourrait ne pas suffire à le rééquilibrer, et le patient devra également réduire les facteurs qui déclenchent la colère, et aussi apprendre à gérer cette colère. Des exercices de respiration, de relaxation, des techniques comme le yoga, la méditation, le qi gong seront bénéfiques.

Le foie et l’alimentation

Une bonne alimentation est fondamentale pour la bonne santé de notre foie. Bien souvent les maladies du foie et de la vésicule biliaire sont causées par une alimentation excessive, indigeste et non adaptée. Les principaux ennemis du foie sont :

Le sucre (et l’alcool)

L’un des principaux ennemis du foie dans notre alimentation est le sucre, et en particulier le sucre raffiné (blanc). Il est bien sûr consommé de manière excessive (4 fois trop en moyenne). Le glucose est un carburant vital pour notre organisme mais en très petite quantité. Tout excès conduira à un déséquilibre du foie.

Les aliments transformés

L’industrie alimentaire nous offre tout un panel d’aliments transformés, contenant des colorants, des rehausseurs de goût (arômes, sucre et sel, vanille) ainsi que des conservateurs. Ces substances de synthèses contiennent un grand nombre de molécules chimiques qui surchargent notre foie. Ils devraient être idéalement supprimés de notre alimentation.

Les boissons stimulantes

Pour stimuler nos aptitudes physiques et/ou psychiques nous consommons de l’alcool, du tabac, du thé, du chocolat et du café, qui sont certes des excitants mais aussi des toxiques. Leur substance active (la théine, la caféine ainsi que la théobromine pour le chocolat) font partie de la famille des alcaloïdes qui sont des poisons pour notre foie. Il semble que l’effet « coup de fouet » ressenti après la consommation de ces   » aliments  » soit en réalité la réaction de notre organisme face au stress causé par ces molécules toxiques, qu’il cherche à éliminer. De plus, ces substances bloquent la digestion et favorisent les fermentations.

Share This article on your favorite social media

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La thérapie par les ventouses

Le cupping thérapie est une technique ancestrale couramment utilisée par les médecins chinois.

Le Tuina

Tuina, massage thérapeutique de la MTC, agit en libérant les blocages énergétiques.

La Pharmacopée

La pharmacopée est la branche de MTC la plus utilisée en Chine, car jugée plus puissante que l’acupuncture.

L’acupuncture

L’acupuncture, technique de la médecine chinoise, est de plus en plus appréciée en occident pour ses bienfaits.

La fertilité retrouvée

Les troubles de la fertilité sont traités avec efficacité par la médecine chinoise (acupuncture et pharmacopée).

Les troubles du sommeil

Le sommeil est essentiel au maintien de la santé. Il joue un rôle majeur dans la recharge de l’énergie des reins.

Le cycle menstruel

Les menstruations sont un signe de fertilité et de bonne santé. Le cycle menstruel est propre à chaque femme.

Les liquides organiques, ou Jīn yè

Les fluides organiques jouent un rôle dans l’ensemble des activités physiologiques du corps, comme le Qi et le sang.

Les reins, racine de la vie

Les reins jouent un rôle majeur dans la santé. Des reins faibles peuvent générer des pathologies.

Impact des émotions

Les émotions impactent notre santé. Voici des solutions pour apprendre à mieux vivre en harmonie avec elles.

Les émotions

Les émotions impactent notre santé. Vécues avec excès ou réprimées, elles peuvent créer des pathologies.

L’anxiété

L’anxiété est liée à l’élément Terre, et à l’organe de la Rate. Une rate faible va favoriser les soucis et l’inquiétude.

Les lombalgies

La lombalgie, pathologie très répandue, a diverses origines. La MTC la diagnostique et la traite efficacement.

L’eczéma selon la MTC

La médecine chinoise dispose de traitements efficaces pour l’eczéma, un vrai calvaire pour certains.

L’émotion de tristesse

En MTC la tristesse, associée aux poumons, est liée aux pertes donc à des événements douloureux.

L’immunité, notre alliée

Le système immunitaire est la meilleure des protections contre les agressions extérieures, dont virus.

Jīng – essence de vie

Les excès (alcool, nourriture, sexe…) ou à l’opposé, la sedantarité, sources de déséquilibres, épuisent notre Jing.

L’émotion de joie

La joie est associée à l’élément feu et au coeur en MTC. Un coeur joyeux permet un esprit calme et serein.

L’émotion de peur

La peur est l’émotion associée à l’organe des Reins en MTC. Tout excès de cette émotion pourra donc leur nuire.

Diabète : les solutions de la MTC

Le diabète n’est pas une fatalité. La médecine chinoise propose des traitements naturels pour le soigner.