Le cycle menstruel

cycle menstruel à travers les phases de la lune

Pour en finir avec le syndrome prémenstruel

Les menstruations sont un signe de fertilité et de bonne santé. Le cycle menstruel est propre à chaque femme.

Au regarde de la Médecine traditionnelle chinoise (MTC), la façon dont se déroule le cycle menstruel donne des renseignements précieux sur l’équilibre énergétique du corps. Toutes les femmes devraient avoir un cycle régulier, peu abondant et sans douleurs durant 3 à 7 jours.

Cependant, rares sont les femmes chez qui les critères évoqués ci-dessus sont parfaitement respectés. Les tensions émotionnelles, le climat, l’hygiène de vie, peuvent perturber l’équilibre hormonal et alors dérégler le cycle. Considérons la vision de la MTC pour comprendre ce phénomène et ses dérèglements.

Le cycle menstruel est influencé par la qualité et la quantité du Qi (énergie vitale) et du sang. Il dépend aussi des énergies yin et yang et du bon fonctionnement de la rate, du foie, des reins et du cœur.

Le blocage de la circulation de Qi et du flux sanguin, ou stagnation, occasionne chez la femme des douleurs, un gonflement au niveau du ventre ; il entraîne des perturbations dans les cycles menstruels tels que la dysménorrhée voire l’aménorrhée…

L’organe central des menstruations, de la reproduction et de la grossesse est l’utérus. Ce dernier est intimement lié au rein selon la MTC. C’est une entrailles creuse comme les entrailles yang mais qui assure un fonctionnement yin (produire, transformer). Quand on emploie le terme utérus en MTC, on englobe les trompes et les ovaires.

L‘utérus a besoin d’être correctement approvisionné en sang pour assurer les menstruations, la grossesse, et l’accouchement. Le qi et le sang sont interdépendants l’un de l’autre.

L’influence énergétique du cycle sur la femme

La semaine des règles est une semaine yin, c’est-à-dire une énergie de repli sur soi. C’est l’hiver du cycle, un moment d’introspection, de présence à soi silencieuse. C’est une semaine pour écouter ses rêves, développer ses intuitions et lâcher prise. En éliminant le sang, les reins peuvent générer de la peur. On perd beaucoup d’énergie à comprendre tout ce qui nous arrive. C’est justement le rôle des émotions.

Une fois les règles terminées, la femme entre dans une énergie Yáng. Tournée vers l’extérieur, elle retrouve une cadence plus soutenue, se remet en mouvement, dans une dynamique Yáng (masculine). L’action du foie lui permet de sortir de l’hiver. C’est pour la femme le moment d’exprimer sa vraie personne.

Toujours dans cette énergie Yáng d’ouverture vers l’extérieur arrive la semaine de l’ovulation ; la femme est plus reliée à l’amour inconditionnel. Elle ressent un sentiment de plénitude, une joie suprême avec une conscience plus vaste et une sensation d’humanité nouvelle. Rayonnante voire irrésistible, elle a besoin d’une grande quantité d’énergie.

Après environ quinze jours pendant lesquels elle est tournée vers l’extérieur dans une énergie Yáng, la femme se replie à nouveau sur elle-même dans un mouvement yin. Le rythme ralentit. Il est inutile de vouloir garder un rythme élevé sous peine de créer des tensions et de ressentir des douleurs. Chez certaines femmes, les symptômes prémenstruels peuvent atteindre l’hystérie. C’est donc le moment de prendre du temps pour soi, et de se faire du bien par des soins de la peau, des cheveux ou simplement des massages.

L’origine des troubles menstruels

Lors des règles, nous sommes renseignés concernant la quantité et la qualité du sang. Le vide de sang donne des règles en avance, un sang pâle, des douleurs avant l’arrivée du flux. De la chaleur dans le sang donne un sang rouge vif, des règles en avance, très abondantes et douloureuses. Le qi bloqué entraîne irritabilité, colère, maux de tête, insomnies, tensions dans les seins, douleurs et tensions dans le bas ventre. Le foie stocke le sang et régularise son volume. Un vide de sang du foie peut entrainer des règles en très faible quantité, voir une absence de règles. La fonction de procréation peut même être remise en cause si le foie ne fournit pas assez de sang à l’utérus. 

Un qi du foie bloqué entraîne une stase de sang, avec des caillots noirs et des douleurs avant et pendant les règles. A l’inverse, Le feu du foie accélère le mouvement du sang, ce dérèglement entraine des saignements en dehors du cycle ou des règles très abondantes.

Des règles sans douleur grâce à la MTC

Le cycle menstruel étant influencé par la qualité du Qi (l’énergie vitale) et la quantité de sang, il est important de rééquilibrer les organes y relatifs. On se concentrera sur l’équilibre des énergies Yin et Yang. Nous porterons également une attention particulière sur le bon fonctionnement de certains organes comme la rate, le foie, les reins et le cœur. Ce travail aura en parallèle un impact sur les tensions émotionnelles, et rétablira l’équilibre hormonal. Ainsi, pour débloquer la circulation du Qi et du flux sanguin, afin de diminuer les douleurs, la médecine chinoise propose les solutions suivantes :

  • Une formule de plantes adaptée à chaque cas ;
  • De l’acupuncture qui atténue, voire supprime, les symptômes physiques et émotionnels liés au syndrome prémenstruel : douleurs dans le bas du dos, crampes, acné, poitrine sensible, sautes d’humeurs, irritations, fatigue nerveuse, etc  Nos patientes commencent généralement à ressentir une amélioration au bout de une à trois séances en moyenne.
  • Afin de diminuer les symptômes, nous recommandons aussi de revoir l’alimentation, de favoriser les moments de repos et le sommeil. Ces facteurs ont un impact considérable sur l’équilibre hormonal.
  • Enfin, nous recommandons la pratique régulière de Qi gong afin de rétablir une bonne circulation du sang et de Qi. Cela permet de soulager les douleurs et divers autres symptômes liés aux règles.

Les nouveaux désordres des cycles féminins

Depuis les vagues de vaccination contre le « Covid 19 », nous assistons à une multiplication de nouveaux symptômes reliés au cycle menstruel et à la fertilité.

Nous recevons en traitement de nombreuses femmes qui se plaignent d’une fatigue extrème et de troubles de leurs cycles. Certaines se plaignent de ne plus avoir leurs règles depuis plusieurs mois, ou d’avoir des cycles très irréguliers, un mois avec, un mois sans…

Enfin nous recevons des patientes se plaignant de règles surabondantes, qui génèrent, outre un inconfort majeur, une extrême faiblesse par manque de sang.

Nous observons aussi au niveau du diagnostic une généralisation des phénomènes de stagnation de sang et de qi, qui impliquent une augmentation majeure des caillots sanguins dans les règles.

Nous avons vu enfin une augmentation des fausses couches qui sont naturellement liées à un manque d’énergie des Reins et de la Rate, voire du Cœur, et à une mauvaise circulation du sang.

Nous avons pu traiter avec efficacité ses nouveaux dérèglements, même si cela prend plus de temps pour rééquilibrer les énergies chez les personnes vaccinées.

Share This article on your favorite social media

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La thérapie par les ventouses

Le cupping thérapie est une technique ancestrale couramment utilisée par les médecins chinois.

Le Tuina

Tuina, massage thérapeutique de la MTC, agit en libérant les blocages énergétiques.

La Pharmacopée

La pharmacopée est la branche de MTC la plus utilisée en Chine, car jugée plus puissante que l’acupuncture.

L’acupuncture

L’acupuncture, technique de la médecine chinoise, est de plus en plus appréciée en occident pour ses bienfaits.

La fertilité retrouvée

Les troubles de la fertilité sont traités avec efficacité par la médecine chinoise (acupuncture et pharmacopée).

Les troubles du sommeil

Le sommeil est essentiel au maintien de la santé. Il joue un rôle majeur dans la recharge de l’énergie des reins.

Les liquides organiques, ou Jīn yè

Les fluides organiques jouent un rôle dans l’ensemble des activités physiologiques du corps, comme le Qi et le sang.

Les reins, racine de la vie

Les reins jouent un rôle majeur dans la santé. Des reins faibles peuvent générer des pathologies.

Impact des émotions

Les émotions impactent notre santé. Voici des solutions pour apprendre à mieux vivre en harmonie avec elles.

Les émotions

Les émotions impactent notre santé. Vécues avec excès ou réprimées, elles peuvent créer des pathologies.

L’anxiété

L’anxiété est liée à l’élément Terre, et à l’organe de la Rate. Une rate faible va favoriser les soucis et l’inquiétude.

La colère

La colère est l’émotion associée au Foie en MTC. En excès, ou réprimée, elle peut engendrer des troubles hépatiques.

Les lombalgies

La lombalgie, pathologie très répandue, a diverses origines. La MTC la diagnostique et la traite efficacement.

L’eczéma selon la MTC

La médecine chinoise dispose de traitements efficaces pour l’eczéma, un vrai calvaire pour certains.

L’émotion de tristesse

En MTC la tristesse, associée aux poumons, est liée aux pertes donc à des événements douloureux.

L’immunité, notre alliée

Le système immunitaire est la meilleure des protections contre les agressions extérieures, dont virus.

Jīng – essence de vie

Les excès (alcool, nourriture, sexe…) ou à l’opposé, la sedantarité, sources de déséquilibres, épuisent notre Jing.

L’émotion de joie

La joie est associée à l’élément feu et au coeur en MTC. Un coeur joyeux permet un esprit calme et serein.

L’émotion de peur

La peur est l’émotion associée à l’organe des Reins en MTC. Tout excès de cette émotion pourra donc leur nuire.

Diabète : les solutions de la MTC

Le diabète n’est pas une fatalité. La médecine chinoise propose des traitements naturels pour le soigner.