Les liquides organiques, ou Jīn yè

un buste d'homme ouvert sur une cascade

Fonctions des fluides organiques selon la MTC

Les fluides organiques, ou Jīn yè, sont, comme le qi et le sang, une substance essentielle et omniprésente dans l’organisme. Leur rôle est de maintenir l’ensemble des activités physiologiques du corps.

Selon la Médecine traditionnelle chinoise (MTC), les sources des fluides organiques sont les aliments et les boissons. Ceux-ci vont être digérés par l’Estomac ; l’Intestin grêle va séparer le pur de l’impur. La Rate va transformer et distribuer ces fluides. La partie plus éthérée ou vaporisée de ces fluides va monter vers le Poumon qui va les diffuser. Une partie sera diffusée au travers de la peau (la sueur). Une autre partie de ces liquides (plus dense), va descendre vers le Rein et le Gros intestin qui assureront d’autres processus de séparation en vue de l’élimination (urines pour les reins et selles pour le gros intestin).

Le processus de séparation du pur et de l’impur s’effectue par différents processus :

    • les capacités digestives et d’absorption de l’estomac
    • le processus de séparation de l’intestin grêle
    • la fonction de transformation et de distribution de la Rate.

C’est La Rate qui transporte les liquides organiques aux Poumons, organes qui règlent et contrôlent le « passage de l’eau ». Grâce â leur fonction de dispersion, les Poumons distribuent les liquides dans tout le corps, en assurant la nourriture et l’humidification.

Le Poumon élimine aussi par le biais de la respiration une partie des liquides existants dans le corps. Dans le « métabolisme de l’eau », ce sont les Reins qui jouent le rôle décisif. Les fonctions des Poumons, Estomac, Rate, Intestin Grêle et Trois Réchauffeurs dépendent en totalité de l’effet booster du qi des Reins.

Deux types de liquides organiques : les Jīn et les yè

De plus, les liquides organiques sont régis par les Reins en raison de l’action de transformation et de vaporisation du qi, de manière que les parties claires soient réutilisées, tandis que les parties troubles sont transformées et excrétées dans l’urine.

On distingue deux types de fluides ou liquides organiques : les Jīn (comme la transpiration) et les liquides yè (plus denses).

    • Les Jīn, très clairs et fluides, servent à nourrir et humidifier la peau et les muscles. Ils donnent de l’éclat aux poils et aux cheveux. Ils sont sous le contrôle du Poumon. Ils circulent avec le Qi (appelé ici qi protecteur).
    • Les yè, plus épais, visqueux, sont beaucoup plus riches et orientés vers les organes en profondeur. Ils nourrissent les os, la moelle, les viscères, le cerveau… Ils lubrifient les articulations et humidifient l’intérieur du corps. Ils sont sous le contrôle du réchauffeur moyen et circulent avec le Qi nourricier.

L’état des liquides organiques (Jīn yè) est primordial. En effet ceux-ci jouent un rôle humectant, nutritif, neutralisateur des toxiques et régulateur de la chaleur corporelle.

Du point de vue de la médecine chinoise, le métabolisme des fluides consiste en divers processus répétés de séparation des liquides purs et impurs. Notre corps cherche à guider ou éliminer les fractions pures vers le haut et l’extérieur et à faire descendre les fractions impures (matières troubles non indispensable au corps) pour élimination.

En résumé, on peut dire que le trio Poumon, Rate et Rein constitue la base du transport, de la transformation et de l’excrétion des liquides organiques.

Ainsi les œdèmes, les affections de la peau, les troubles de la transpiration, les atteintes des articulations, des os, etc. sont directement liés aux dysfonctionnements de ces processus.

Préserver un bon équilibre global du Qi

En MTC, le diagnostic ne concerne pas directement les fluides organiques, mais plutôt l’étude de la qualité du Qi. Lorsque les liquides organiques ne sont pas correctement produits, on constate un manque de sang ou une stagnation du qi. On trouve également une invasion chaleur, des transpirations abondantes ou encore des vomissements répétés.

Apparaissent alors phénomènes pathogènes (premiers symptômes d’une maladie) tels que :

    • La sécheresse de la peau, des yeux, du nez ou encore de la bouche,
    • La constipation,
    • L’invasion d’humidité (œdèmes, rétention d’eau…) voire des glaires (crachats…).

En principe, si le Qi et les organes fonctionnent bien, les liquides organiques se régulent tous seuls. Dans tout dysfonctionnement, on privilégiera dans tous les cas le traitement de la Rate, de l’Estomac et des Reins.

En étant attentif à notre hygiène de vie nous avons la possibilité d’entretenir un Qi défensif fort. Cela implique une alimentation saine, du sport, un repos adéquat, un entourage paisible, dénué de stress, donc une bonne gestion de nos émotions, la pratique d’un art etc

On compte en médecine chinoise, six énergies (Liù ; 六气) qui font parties de la vie de l’Homme. Car il est en contact permanent avec elles. Celles-ci peuvent devenir perverses seulement si elles sont en excès.  Ces six énergies sont :

    • Le vent (fēng; 风)
    • Le froid (hán; 寒)
    • La chaleur (rè; 热, pouvant devenir: huǒ; 火 = feu)
    • L’humidité (shī; 湿)
    • La sécheresse (zào; 燥 ou hàn; 旱)
    • La canicule (kùshǔ 酷暑 ou shǔ; 暑)

Lorsqu’une de ces six énergies est en excès, elle entraînera assurément des répercussions néfastes sur notre organisme. Pour préserver notre équilibre défensif, nous avons recours à quelques séances d’acupuncture. Parfois une seule suffit. Pour qui le préfèrent, nous prescrivons des recettes de pharmacopées adaptées à chacun selon l’équilibre à rétablir.

Quelques conseils pour votre pratique

OrganeFonction
EstomacLA SOURCE DES LIQUIDES ORGANIQUES
RateTRANSFORMER ET TRANSPORTER
PoumonRÉGULARISER « LE PASSAGE DE L’EAU »
Rein

–  FOURNISSENT A LA RATE LA CHALEUR NESSAIRE POUR TRANSFORMER LES LIQUIDES

–  AIDENT L’INSTESTIN GRELE DANS SA FONCTION DE SEPARATION DES LIQUIDES

VessieSÉPARATION PUR-IMPUR ; EXCRÉTION URINAIRE
Share This article on your favorite social media

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La thérapie par les ventouses

Le cupping thérapie est une technique ancestrale couramment utilisée par les médecins chinois.

Le Tuina

Tuina, massage thérapeutique de la MTC, agit en libérant les blocages énergétiques.

La Pharmacopée

La pharmacopée est la branche de MTC la plus utilisée en Chine, car jugée plus puissante que l’acupuncture.

L’acupuncture

L’acupuncture, technique de la médecine chinoise, est de plus en plus appréciée en occident pour ses bienfaits.

La fertilité retrouvée

Les troubles de la fertilité sont traités avec efficacité par la médecine chinoise (acupuncture et pharmacopée).

Les troubles du sommeil

Le sommeil est essentiel au maintien de la santé. Il joue un rôle majeur dans la recharge de l’énergie des reins.

Le cycle menstruel

Les menstruations sont un signe de fertilité et de bonne santé. Le cycle menstruel est propre à chaque femme.

Les reins, racine de la vie

Les reins jouent un rôle majeur dans la santé. Des reins faibles peuvent générer des pathologies.

Impact des émotions

Les émotions impactent notre santé. Voici des solutions pour apprendre à mieux vivre en harmonie avec elles.

Les émotions

Les émotions impactent notre santé. Vécues avec excès ou réprimées, elles peuvent créer des pathologies.

L’anxiété

L’anxiété est liée à l’élément Terre, et à l’organe de la Rate. Une rate faible va favoriser les soucis et l’inquiétude.

La colère

La colère est l’émotion associée au Foie en MTC. En excès, ou réprimée, elle peut engendrer des troubles hépatiques.

Les lombalgies

La lombalgie, pathologie très répandue, a diverses origines. La MTC la diagnostique et la traite efficacement.

L’eczéma selon la MTC

La médecine chinoise dispose de traitements efficaces pour l’eczéma, un vrai calvaire pour certains.

L’émotion de tristesse

En MTC la tristesse, associée aux poumons, est liée aux pertes donc à des événements douloureux.

L’immunité, notre alliée

Le système immunitaire est la meilleure des protections contre les agressions extérieures, dont virus.

Jīng – essence de vie

Les excès (alcool, nourriture, sexe…) ou à l’opposé, la sedantarité, sources de déséquilibres, épuisent notre Jing.

L’émotion de joie

La joie est associée à l’élément feu et au coeur en MTC. Un coeur joyeux permet un esprit calme et serein.

L’émotion de peur

La peur est l’émotion associée à l’organe des Reins en MTC. Tout excès de cette émotion pourra donc leur nuire.

Diabète : les solutions de la MTC

Le diabète n’est pas une fatalité. La médecine chinoise propose des traitements naturels pour le soigner.