Dix solutions contre l’anxiété

Femme escaladant un mur naturel

 

Voici dix solutions naturelles pour soigner l’anxiété 

En cette période de crise Covid, de plus en plus de personnes souffrent de crises d’angoisse voire d’anxiété chronique. Nous vous proposons ici dix solutions et techniques efficaces pour faire face à ces émotions sans recourir aux médicaments chimiques.

1. Faire de l’exercice

Le premier remède pour lutter contre l’anxiété est la pratique d’une activité sportive. En effet l’activité physique a un effet antidépresseur et anti-anxiété. Il s’agit non seulement de marcher, mais de pratiquer une activité intense qui va faire travailler votre cœur et stimuler ainsi l’ensemble du métabolisme. Cela va automatiquement mobiliser votre attention suffisamment pour mettre au second plan vos angoisses et ruminations mentales. Et plus vous allez repousser vos limites, plus vous augmenterez votre estime de vous. Qui plus est une pratique intense libère des endorphines, qui agissent de façon similaire à l’opium, générant un état de bien-être.

2. Respirer

Respirer lentement et profondément procure un effet apaisant. Vous pourrez trouver de nombreux exercices de respiration, notamment dans le Prânayama. Ils consistent toujours en une respiration consciente, abdominale et ample. On peut compter par exemple 4 durant l’inspir, conserver les poumons pleins pendant 7 secondes puis expirer sur 8 à 10 secondes, et ainsi de suite. Cette respiration consciente va là encore mobiliser votre attention. Qui plus est le fait de ralentir le rythme respiratoire et de respirer par le ventre procure calme et sécurité intérieurs.

3. Se lancer des défis

S’imposer une routine difficile voire désagréable au début, va renforcer la volonté et la détermination. En persistant et en progressant, le mental se renforce et la confiance en soi grandit. A chacun de choisir son défi. On peut par exemple décider de se lever tous les matins de bonne heure, alors qu’on préfèrerait rester au lit, pour aller marcher, courir, ou méditer.

On peut choisir d’expérimenter les douches ou bains froids. Cette pratique est très puissante pour renforcer le système immunitaire. Elle a également pour effet d’augmenter la sécrétion d’endorphines, source de plaisir et de bien-être. 

Elle a donc à la fois un effet stimulant et relaxant. Qui plus est, le simple fait de réussir son défi renforce la confiance en soi. L’anxiété en sera automatiquement réduite.

4. Pratiquer des actions bienveillantes

En phase d’anxiété, on a tendance à se renfermer dans ses pensées qui tournent en boucle dans la tête. Du coup, on en oublie que le contact avec l’autre peut nous apporter de la joie et du réconfort. Porter attention aux autres, leur sourire, leur rendre des services : tous ces petits actes bienveillants sont contagieux et nous apportent en retour un mieux-être. L’anxiété diminuera, et l’amour et la bienveillance que nous aurons rayonnés nous reviendront en retour.

5. Méditer

La pratique de la méditation est de plus en plus populaire. En effet elle a des effets hautement bénéfiques sur le physique et le mental. Elle est particulièrement efficace pour nous apprendre à réguler nos émotions, et prendre de la distance avec nos pensées. Méditer, contrairement à la relaxation, n’est pas s’allonger sur son lit en écoutant une musique relaxante. Même si la relaxation peut s’avérer intéressante aussi.

La méditation se pratique en position de lotus, demi-lotus, ou en tailleur, la colonne verticale bien droite, les genoux au sol. Une fois bien positionné, il suffit de respirer profondément, de se détendre, d’accueillir ses émotions, d’observer ses pensées en les laissant passer comme on regarde passer un train. Quelle que soit l’émotion qui vous submerge (anxiété, colère, ou peur), le pire est d’essayer de la combattre. Le plus efficace est de l’accueillir, de la ressentir physiquement, et de respirer. Elle s’atténuera alors avec le temps. Enfin pour être durablement bénéfique, la méditation requiert d’être pratiquée au moins une fois par jour, pendant au minimum 20 mn.

 

6. Pratiquer un art

La pratique d’un art apporte de la joie, et oblige, par la concentration qu’elle requiert, à mettre en veilleuse les pensées obsédantes, les soucis. L’exigence que cette pratique requiert en phase d’apprentissage nous oblige à nous dépasser, et le fait de progresser dans un art augmente l’estime de soi.

Qui plus est, plus on le maîtrise, plus la pratique d’un art élève notre âme, nous procure plaisir et joie. Et l’anxiété est forcée de battre en retraite !

7. Améliorer son hygiène de vie

Les personnes anxieuses on tout intérêt à porter une grande attention à leur diète, et à leur hygiène de vie en général. La tentation en cas d’anxiété risque d’être de s’en distraire avec l’alcool, la cigarette, ou encore d’abuser du café. Si l’alcool peut temporairement nous faire oublier l’anxiété, il ne résout rien et risque même de l’augmenter une fois l’effet euphorisant retombé. Il est important également de s’accorder un temps de sommeil suffisant, de manger sainement et à heures régulières. Enfin, il est essentiel de passer du temps au contact de la nature, qui a un effet équilibrant sur l’ensemble de notre corps-mental.

8. Les huiles essentielles

L’huile essentielle (HE) de marjolaine à coquille, qui équilibre le système nerveux, est efficace pour lutter contre l’anxiété. On peut l’appliquer sur le plexus, creux situé au-dessus de l’estomac, point qui est le siège des émotions. C’est d’ailleurs là où l’on ressent une sensation d’oppression quand on est angoissé. Utilisation : verser 5 gouttes d’HE dans une cuillère à café d’huile végétale (calendula, amande douce…). On masse le plexus en cercles avec ce mélange pendant 2 à 3 minutes. On peut aussi utiliser la lavande qui a un effet apaisant.

Vous devriez en ressentir rapidement des bénéfices, même si là encore, seule une pratique régulière permet d’en retirer un vrai impact sur la santé. Il est conseillé d’apprendre le qi gong avec un maître en qi gong, qui pourra vous observer et vous guider. Car sous son apparente simplicité, le qi gong requiert un véritable apprentissage pour délivrer tous ces trésors.

10. L’acupuncture

Si vous souffrez d’anxiété chronique, ou de crises de panique, n’hésitez pas à faire appel à une aide extérieure pour démarrer votre processus de guérison. L’acupuncture est particulièrement efficace pour traiter l’anxiété. La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est en effet une médecine holistique qui opère en rééquilibrant l’énergie globale de l’individu. Elle traite donc non seulement le physique mais agit comme un régulateur sur les émotions. En effet en Médecine traditionnelle chinoise (MTC), dont fait partie l’acupuncture, chaque organe est lié à une émotion. Par exemple le foie est associé à la colère (ou la frustration), les reins à la peur, les poumons à la tristesse etc. L’anxiété est associée principalement à la rate (et estomac). En quelques séances vous devriez vous sentir beaucoup plus détendu, et moins anxieux. Cela vous apportera l’énergie suffisante pour pratiquer les techniques préconisées plus haut pour conserver cet état sur le long terme.

Crise du Covid-19 et anxiété

Depuis le début de l’épidémie, les psychiatres ont assisté à une déferlante d’enfants et adolescents souffrant de troubles anxieux, de phobies diverses parmi lesquelles la peur d’étouffer. D’autres sont dans un état anxio-dépressif, où la peur se mêle à la culpabilité de transmettre le virus, ou à la peur de voir leurs parents mourir.

Côté adultes, ce n’est pas mieux, avec la précarisation de nombreuses situations professionnelles, la peur de perdre son emploi, sans compter la promiscuité générée par le confinement. Bref, l’anxiété ne s’est jamais aussi bien portée ! Qui plus est, toutes les mesures prises durant cette crise, du port du masque au confinement, vont toutes à l’encontre des solutions contre l’anxiété comme vous le constaterez dans cet article.

9. Le qi gong

Directement liée à la médecine chinoise, la pratique du qi gong est une véritable mine d’or pour améliorer sa santé, physique comme mentale. Le qi gong consiste en des postures ou des enchainements de mouvements simples, à pratiquer lentement et en conscience. Elle requiert de respirer profondément et de se relaxer, tout en étant à l’écoute de son corps. Le qi gong permet de faire circuler l’énergie vitale (ou qi) dans tout le corps, et ainsi d’équilibrer cette énergie tout en l’augmentant. On en ressort donc à la fois énergétisé et relaxé.

Cette pratique permet également de réguler nos émotions en diminuant leur impact.

Share This article on your favorite social media

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis malade, que faire ?

Ce que nous appelons maladie est avant tout un signal d’alarme envoyé par notre corps.

Les causes de la maladie

Selon le diagnostic de Médecine chinoise, l’origine de votre maladie peut être interne ou externe.

La Diététique en médecine chinoise

La médecine chinoise a élaboré un modèle de diététique qui invite à s’alimenter en harmonie avec la Nature.

La bonté, c’est bon pour la santé

La bonté chez l’être humain est un instinct inhérent à l’homme. Sa fonction est d’assurer sa survie.

Les 7 clés de la guérison

Retrouver la santé en cas de maladie grave ou chronique demande d’opérer des changements dans sa vie.

La sagesse alimentaire

La sagesse transcende les différences culturelles d’où que l’on vienne sur cette planète.

Yǎngshēng : nourrir la vie

Yangsheng, ou « Nourrir la vie », est un ensemble de techniques de la MTC pour la préservation de la santé.

Les huit causes de surpoids

Le surpoids est source de nombreuses pathologies. La médecine chinoise a des solutions pour le traiter.